F/P
22
25
    
Crédit photo: Tiger-Cats

Le plaisir et l'entourage ont forcé un québécois à signer avec les Alouettes

Publié le 20 février 2024 à 10h02
PAR WILLIAM BOIVIN

Les Alouettes de Montréal croient à l'importance d'avoir des joueurs locaux et francophone dans sa formation.

L'organisation fait un plus grand effort à ce niveau depuis quelques années. Depuis le retour de Danny Maciocia, surtout.

Sean Thomas Erlington a accepté l'offre des moineaux pour deux grandes raisons, outre le football : le plaisir de jouer à la maison et le faire devant sa famille et ses amis.

«Ça va être ma huitième saison. Il ne me reste pas énormément de temps devant moi pour jouer au football. Je me suis dit que je voulais passer les dernières années de ma carrière avec des gars qui ont déjà joué avec moi chez les Carabins.»



Le produit des bleus retrouvera six anciens membres des Carabins avec les Alouettes.

Il se sentira un peu comme à l'Université.

Ces deux aspects ont fait pencher la balance, mais il a aussi eu le goût de porter le casque des Alouettes lorsqu'il a vu cette équipe réussir un parcours digne d'une histoire de Walt Disney lors des dernières séries.

«Pendant les éliminatoires, j'ai vu des gars se donner corps et âme. C'était une équipe qui ne lâchait jamais et qui était soudée. Ça se voyait même en les regardant à la télévision. C'est quelque chose qui me parlait beaucoup.»

- Sean Thomas Erlington, nouveau porteur de ballon des Alouettes

Une très bonne acquisition de Danny Maciocia à tous les niveaux. Au point de vue sportif, bien sûr, mais aussi au point de vue représentation locale.

Détails et crédit :

SONDAGE
20 Fevrier   |   35 réponses
Le plaisir et l'entourage ont forcé un québécois à signer avec les Alouettes

Marc-Antoine Dequoy est-il le joueur le plus populaire, actuellement?

OUI3085.7 %
NON514.3 %
LISTE DES SONDAGES
10 dernières chroniques
pub